Catégorie ‘Tutoriels Minecraft’

juin


Poser des blocs spéciaux sur d’autres

Salut à tous !

Dans cet article je vais tenter de vous expliquer comment poser des blocs spéciaux dits « transparents » (torches, boutons, piliers, …) sur des blocs ayant une fonction particulière dits « fonctionnels » (tables de craft, coffres, …).

Le principe est le suivant : quand on pose un objet contre un bloc sur lequel il ne peut pas se poser, il va trouver un autre bloc sur lequel s’accrocher.

1 – Poser un pilier sur un pilier

Il est impossible de poser un pilier sur un pilier, vous ne pouvez que poser un pilier sur un bloc solide (terre, pierre, …). Vous devez donc commencer par le plus haut, détruire le bloc en dessous de lui puis continuer.

Une vidéo explicative (en anglais) :

2 – Poser une torche sur un bloc fonctionnel

Vous ne pouvez pas poser un objet transparent sur un bloc fonctionnel, car le clic droit est « pris » par la fonction de l’objet, c’est à dire que si vous faites un clic droit sur l’objet il va exécuter sa fonction (par exemple s’ouvrir, pour un coffre).

Pour se faire on va par exemple laisser un bloc d’espace au dessus du bloc puis mettre un bloc « solide » (de terre par exemple), et on va cliquer sur le dessous du bloc solide :

Pour poser une torche sur le coté d’un coffre, il va falloir trouver un autre moyen. Nous allons poser une torche sur un bloc qui ne peut pas en porter, par exemple contre un pilier, ou sur du verre :

Cette astuce marche bien sûr pour beaucoup de blocs transparents (comme les barrières ou les torches de redstone) et beaucoup de blocs fonctionnels (noteblocs, tables de crafts, fours, …).

3 – Poser un bouton contre un bloc fonctionnel

Malheuresement, depuis la 1.6.6 le bug qui permettait de poser des boutons sur des blocs fonctionnels a été corrigé, vous devez donc passer par un éditeur de map comme WorldEdit pour réaliser ceci. Avant la 1.6.6, il suffisait de placer un bouton sur un des blocs autour du coffre. Les boutons ne pouvant pas se mettre sur le dessus du bloc solide, ils se posaient sur le coffre :

(Pour réaliser ce screenshot en ayant le jeu en 1.6.6 j’ai posé le bouton contre un bloc de terre et j’ai remplacé le bloc de terre par un coffre grâce à WorldEdit.)

4 – Poser une plaque de pression sur un bloc fonctionnel

Les plaques de pression, à l’inverse des boutons, ne peuvent se poser que sur le haut d’un bloc. Il va donc falloir la poser sur le coté d’un bloc adjacent au haut du bloc fonctionnel :

5 – Poser un bloc fonctionnel sur un bloc fonctionnel

Ceci ne marche évidemment pas avec les coffres que vous ne pouvez pas « coller », mais ça permet de faire par exemple des piliers de tables de craft. La technique ressemble à celle des piliers, c’est à dire qu’il suffit de commencer par le haut puis descendre en détruisant les blocs en dessous.

Il est également possible de les poser contre des blocs adjacents :

 

En espérant que ce tutoriel vous sera utile !

@Serialk

 

juin


Tutoriel WorldEdit (version solo) en français

Dans ces deux vidéos MrGoogix vous présente le mod solo permettant d’avoir les mêmes commandes que World Edit, le célèbre plugin SMP pour modifier votre monde avec de simples outils et commandes. Un tutoriel complet sur World Edit en français, en espérant que les plus newbies d’entre vous apprécieront.

Partie 1

Partie 2

Toutes les commandes

Vous trouverez toutes les commandes disponibles ici : http://www.minecraftforum.net/topic/94310-165-single-player-commands-v29-1-new-update/

juin


Tutoriel : Installer ItemCraft

La première partie de cet article était consacrée à la découverte d’ItemCraft, un plugin qui vous permet d’ajouter de nouveaux objets et blocs (entre autres) à votre serveur CraftBukkit.

Cette fois, nous allons voir comment installer ce qui pourrait vite devenir un indispensable pour CraftBukkit ! L’installation demandant un minimum de connaissances sur la façon dont se gère un serveur CraftBukkit, cet article s’adresse donc surtout à un public averti. Nous ne verrons dans cet article que l’installation d’ItemCraft et la façon d’installer les mods compatibles en prenant l’exemple de Kaevator’s SuperSlopes.

Téléchargements préalables

Avant de commencer par l’une ou l’autre des méthodes, il va falloir commencer par télécharger le plugin et le mod qui va avec. En effet, pour supporter le dernier mod ajouter, Mo’s Creature, Asdaarg a dû modifier la façon dont le client communique avec le serveur en créant un mod client.

  • Commençons donc par récupérer le plugin, actuellement dans sa version 1.3.5 : ItemCraft.
  • Ensuite, téléchargeons le mod client nécessaire : 16 bits entity id packet mod.
  • Maintenant, récupérons le plugin qui nous intéresse pour cet exemple : ICKSlopes. Il s’agit du plugin à mettre côté serveur pour disposer de tout le nouveau contenu offert par SuperSlopes.
  • Et pour finir, il nous faut bien évidemment Kaevator’s SuperSlopes : SuperSlopes.

Installations

Côté client

Côté client, il va tout d’abord falloir installer le mod « 16 bits entity id packet mod ». Pour ce faire, il vous suffit de placer les deux fichiers class à la racine de votre minecraft.jar tout comme vous le feriez pour un autre mod.
Ensuite, il vous faut installer SuperSlopes. Je vous laisse vous référez à la documentation de ce plug-in pour l’installer car ce n’est pas le sujet de la discussion d’aujourd’hui. Il est important que tous les clients souhaitant se connecter à votre serveur disposent des deux mods sans quoi ils crasheront.

Côté serveur

Pour commencer, assurez-vous d’avoir la version de CrafBukkit compatible avec ItemCraft. Pour la 1.3.5, il vous faut CraftBukkit 818.
Ensuite, ouvrez le fichier jar et supprimez ou renommez le dossier META-INF sans quoi ItemCraft ne pourra pas fonctionner.
Pour continuer, placez le fichier ItemCraft.jar dans le même répertoire que votre fichier craftbukkit.jar (Ou tout autre nom que vous lui avez donné) et modifiez la séquence de lancement de votre serveur comme suit :

Pour Windows :
java -Xmx1024M -Xms1024M -cp ItemCraft.jar;craftbukkit-0.0.1-SNAPSHOT.jar org.bukkit.craftbukkit.Main

Pour Linux / Mac :
java -Xmx1024M -Xms1024M -cp ItemCraft.jar:craftbukkit-0.0.1-SNAPSHOT.jar org.bukkit.craftbukkit.Main

Puis lancez une première fois votre serveur et éteignez-le dans la foulée.
Un dossier ItemCraft devrait être alors apparu et dans ce dossier, vous devriez avoir deux dossiers (ICPlugins et ICScript qui contient le fichier plugins.ic) ainsi qu’un fichier init.ic.

Placez le plugin ICKSlopes dans le dossier ICPlugins et ouvrez le fichier plugins.ic (Récupérez le de votre FTP si vous faîtes une installation distante) et décommentez la ligne # »ICKSlopes.jar » plugin pour pouvoir utiliser ICKSlopes.

Facultatif, mais recommandé sur un serveur distant : ouvrez le fichier init.ic et commentez les lignes suivantes pour désactivez l’interface graphique (Utile surtout pour les développeurs pour le moment) :

# « ItemCraft » class
# « ICS » class
# GUI

Maintenant, vous pouvez relancer votre serveur. Si tout s’est bien passé, vous devriez voir ceci dans vos logs :

14:08:21 [INFO] Starting minecraft server version Beta 1.6.6
14:08:21 [INFO] Loading properties
14:08:21 [INFO] Starting Minecraft server on *:25565
14:08:21 [INFO] This server is running Craftbukkit version null (MC: 1.6.6)
14:08:21 [INFO] class com.asdaarg.bukkit.itemcraft.ICS
14:08:21 [INFO] ItemCraft 1.3.5
14:08:21 [INFO] class com.asdaarg.bukkit.itemcraft.ItemCraft
14:08:21 [INFO] ItemCraft: ICKSlopes 0.1 Loaded.

Note : l’installation des autres plugins ne diffère pas de celle-ci. Il vous suffit de les mettre dans le dossier ICPlugins, de décommentez la bonne ligne dans le fichier plugins.ic et d’installer le mod équivalent sur votre client.
Attention toute fois, certains mods (SuperSlopes et More Trees entre autres) utilisent les mêmes ids. Il vous faudra donc les changer côté client et côté serveur. Pour changer un ID côté serveur, il faut ajouter cette ligne (Une part block / item) :

<name> <id> setID

avant les lignes du type :

# « ICKSlopes.jar » plugin

dans le fichier plugin.ic. Pensez à bien utiliser les mêmes id côté client et côté serveur.

NdR : A l’heure où j’écris cet article, FancyPack n’a pas été porté pour la dernière version d’ItemCraft puisqu’il n’existe pas encore de mise à jour officielle du FancyPack pour la 1.6_6 de Minecraft.

[Auteur invité : @TuttuFR]

mai


Tutoriel : comment créer un texture pack?

Un tutoriel pour créer vos propres packs de textures, rédigé par @Dushmursts.

Matériel requis

Pour créer vous même votre texture pack vous aurez besoin de deux outils :

  • Un logiciel photo gérant la transparence comme Photoshop, TheGimp, ou Paint.net : je vous conseille paint.net, il est gratuit, léger et simple d’usage.
  • Un logiciel de compression capable de traiter .zip et .jar : Je vous recommande 7zip, il est gratuit et très simple d’utilisation.

Préparatif

Avant de commencer à texturer comme des fous, ils nous faut une base de travail. Nous allons prendre le pack de texture par défaut de Minecraft. Gné ? Doukilé celui là ? Il se trouve dans le minecraft.jar, lui même situer ici :
C:Users »AppDataRoaming.minecraftbin (remplacez  » par votre login).

Copiez minecraft.jar sur votre bureau (ou ailleurs, mais le bureau c’est pratique), et décompressez le. Supprimez tous les .class (attention il y a des intrus au milieu), et supprimez aussi les dossier suivant :

  • achievement
  • com
  • font
  • lang
  • net
  • paulscode

Vous devriez obtenir ceci :

Texture pack

Rôle des différents item

  • armor : c’est ici que sont stocker les template des armure
  • art : vous en avez marre de vos tableaux ? C’est ici !
  • environnement : Météo Minecraft, bonjour !
  • Gui : Ici ce sont les interfaces (four, inventaire ….)
  • item : double porte, bateau, minecart et flèches sont ici
  • misc : des item divers (masque citrouille, texture de la map ….)
  • mob : les skins des monstres et votre skin par défaut (adieu Steve ;p)
  • terrain : Le soleil et la lune dorment ici
  • title : les logos minecraft et mojang ainsi que les splashes (les phrases idiotes qui s’affichent sur le launcher)
  • pack.png : l’icone de votre pack
  • pack.txt : la description de votre pack
  • particles.png : flocons, flammes de torches, cœur de vie, etc ….
  • terrain.png : les textures de vos blocs

Modifications des textures

Pour modifier une texture il vous suffit, en théorie, de la remplacer par celle de votre choix. Cela marche très bien pour le 16*16, mais pas pour les textures HD. Il vous faudra au préalable « redimensionner » Terrain.png selon le résultat souhaité.

Le tableau ci-dessous vous donne les correspondances Textures/Dimensions :

Textures Dimensions Terrain.png
16*16 256p*256p
32*32 512p*512p
64*64 1024p*1024p
128*128 2048p*2048p
256*256 4096p*4096p

C’est Dushmursts qu’il faut remercier pour avoir écrit ce petit tutoriel vous permettant de réaliser votre pack de texture à vous !

mai


Tutoriel : créer une ville dans un arbre

On est dimanche matin et vous allez bientôt vous réveiller et c’est la tête dans l’arrière train que vous irez choper dans la cuisine un bol de chocapic pour ensuite prendre la direction du PC et mettre en route Minecraft, afin de prendre votre dose de cubes et éviter les tremblements de main. Malheureusement vos rêves de cette nuit n’ont pas été super productifs, entre un sanglier déguisé en Zangief et un cheval avec des Rebook Pump, les idées pour vos constructions de la journée sont mince…

Heureusement vous avez eu la bonne idée de venir sur Minecraftfr.com en cliquant dans vos favoris (si ce n’est pas le cas vous devriez le faire !) et vous tombez donc sur cet article où MrGoogix vous propose de créer une ville dans les arbres avec une petite vidéo tuto composée d’astuces pour faire pousser vos arbres et des exemples de constructions pour vous inspirer.

Bon dimanche à tous !

mai


Tutoriel : système d’oscillation en redstone

Dans ce nouveau tutoriel vidéo, MrGoogix devenu incontournable pour les gens qui aiment profiter à fond de Minecraft, vous montre comment utiliser les minecarts, les rail detectors et la redstone pour générer un mouvement perpétuel qui marche même après reboot du serveur. Une oscillation infinie qui vous permettra de mettre en place des systèmes complexes basés sur une alternance régulière deux deux signaux.

Il est certain que Googix saura rapidement trouver une utilisation concrète pour un tel système, et je ne manquerai pas de vous partager ça !

[Edit : En effet, cette solution deviendra useless à la 1.6 en raison de la suppression des minecart booster. Voici la manière dont il faut modifier la chose pour que ça reste fonctionnel]

Cart avec rail booster

mai


Tutoriel Google Sketchup pour Minecraft

Google Sketchup est un logiciel qui permet de faire des constructions Minecraft (pas seulement hein, mais le reste ne nous intéresse pas^^) en 3D avant de les reproduire en jeu, une sorte de plateforme de tests en quelque sorte. Dans ce tutoriel vidéo MrGoogix vous apprend les bases de ce logiciel et les différentes commandes pour vous faciliter la tâche.

 

mai


Tutoriel : créer une ville sous l’eau

Voici un nouvel épisode de la série de tutoriels de l’excellent MrGoogix qui se penche cette fois sur la création de ville sous l’eau. Très populaire chez les joueurs de Minecraft, les villes sous l’eau sous souvent très jolies mais pas toujours facile à gérer, à cause justement de l’eau.

Quelques bons conseils pour créer plus facilement sa ville sous l’eau :

 

avr


Tutoriel : système d’écoulement d’eau

Voici un nouveau petit tutoriel de votre serviteur, qui consiste à vous montrer comment mettre en place un système d’écoulement d’eau avec redstone et de la canne à sucre, en attendant l’intégration du mod piston qui permettra aussi ce genre de choses.

Vidéo de loin la plus épique, je ne m’était jamais autant fait attaquer pendant un tournage :D

avr


Tutoriel : Mitrailleuse à flèches

Voici un tutoriel tout à fait intéressant qui va vous permettre de créer une mitrailleuse à flèche avec un dispensaire et un léger bug du jeu. Très pratique pour vos jeux RP du type parcours du combattant ou tout simplement pour protéger vos coffres les plus sensibles !

Une bonne idée pour vos pièges en tous genre !